J'ai faim !

 

Je suis gourmande. Même par 40° à l'ombre, vous ne me ferez jamais sauter un repas ! Quand vient l'heure de manger, il me faut passer à table, et tout de suite, faute de quoi je deviens bougon, voire carrément chonchon. J'aime les plats généreux, la "cuisine de ménage" et de famille. Je suis Niçoise, et forcément, je cuisine la daube, les gnocchi, les farcis, la pissaladière — la "salade niçoise", aussi, beaucoup moins simple qu'il n'y paraît, parce qu'on n'y met pas n'importe quoi et que cela demande un peu de préparation. Un fiancé vietnamien m'a donné le goût de la cuisine asiatique — je pourrais en manger tous les jours si je n'aimais pas autant le fromage, la bonne viande rouge, la charcuterie et les petits plats français. Comme je suis aussi pas mal toquée d'Angleterre, j'ai du mal à résister à un Fish and chips, un English Breakfast — with black pudding, please ! — et un Cream Tea. Rien ne me met plus en joie qu'un plateau de fruits de mer ou un tournedos avec des cèpes et une pomme de terre en robe des champs. Des pâtes, des œufs au plat avec du pain, du beurre et une tranche de jambon, des légumes et un filet de poisson à la vapeur, une simple soupe me ravissent tout autant. Tout dépend de l'humeur : il faut toujours, je crois, accorder son appétit à ses envies. Il m'arrive souvent de faire des kilomètres pour satisfaire un caprice gourmand, qu'il s'agisse de viande, de poisson, d'huîtres, de palourdes, de légumes, de fruits ou de délices sucrés : pâte d'abricot de Syrie, makrouds, montécaos, tarte à l'orange, aux pommes, Paris-Brest, mille-feuilles, Baulois... Chaque repas, pour moi, en fait, est une fête : quand je passe à table, c'est simple, c'est comme si c'était la première fois ! 

J'ai eu envie, du coup, de partager ici des "recettes pour les amis", pour égayer les palais, faire les soirées plus généreuses et jolies, et cela que l'on ait un peu ou vraiment pas de temps du tout ! Souvent déçue, voire énervée, par les recommandations du Fooding — pas seulement à Paris —, j'ai eu envie, aussi, de publier ici des "contre-expertises" de leurs avis. Envie, enfin, de parler de ceux dont on ne parle pas et qui, pourtant, nous régalent... aussi discrètement que généreusement. Vous avez faim ? Le ventre vous chatouille ? Ca se passe par là !


Recettes pour les amis