Dans la maison de géant de Jean-François Fourtou à Marrakech © Luc Castel



Je suis née à Nice, juste au-dessus du port. De là vient peut-être mon goût pour la mer, les îles et… le grand ailleurs. Comme j’aime beaucoup les livres et la musique, dès mon arrivée à Paris, j’ai travaillé dans l’édition, puis à la Cité de la Musique (future Philharmonie de Paris). J’ai ensuite fait une thèse sur Virginia Woolf et enseigné la littérature anglaise et américaine — les écrivains, les chanteurs, la presse, le fish and chips, le cream tea et les tailleurs de Queen Liz, je suis toquée de tout ce qui est anglais. 

Je suis devenue journaliste en travaillant à Livres Hebdo. J’ai pigé pour ELLE, VSD, Le Canard enchaîné, été grand reporter à Point de vue grâce à qui j'ai beaucoup et toujours joliment voyagé. Après avoir créé les revues de presse et les rubriques société/idées d'atlantico.fr, ELLE m’a demandé de concevoir de nouvelles rubriques pour son site et son appli. Entre autres choses, j'ai proposé au magazine d'écrire un feuilleton, une fiction — une grande première pour moi. Comme l'expérience m'a plu, qu'elle a plutôt bien marché, j'ai envie de la poursuivre ici — autant en profiter.

Je travaille aujourd’hui en freelance, notamment pour le magazine Metropolitan, dont le siège est à Londres (hé, hé !). Après Le goût de la Provence, j'ai publié, ce 2 février, au Mercure de France, Le goût des hommes. Parce qu’eux aussi, le valent bien.